Navigation – Plan du site

Alain Schärlig, Compter avec des cailloux. Le calcul élémentaire sur l’abaque chez les anciens Grecs

Bernard Ribémont
Référence(s) :

Alain Schärlig, Compter avec des cailloux. Le calcul élémentaire sur l’abaque chez les anciens Grecs, Lausanne, Presses polytechniques et universitaires romanes, 2001, 339 p.
ISBN 2-88074-453-9

Texte intégral

1L’auteur, qui a une formation scientifique, se propose ici de faire œuvre d’historien afin de présenter une étude complète et approfondie de l’abaque grec. Ce livre est intéressant pour le médiéviste se préoccupant d’histoire des sciences, car il remonte aux origines, dans la civilisation occidentale, d’une pratique calculatoire encore en vigueur à l’époque médiévale. L’auteur entend s’adresser à un public non spécialiste et le livre est effectivement très accessible, avec des chapitres aérés, des graphiques clqirs et des photographies. A. Schärlig a le grand mérite de convoquer différentes traditions, littéraire et archéologique en particulier, pour fournir un panorama précis de la façon dont les Grecs calculaient. Le lecteur appréciera la présentation particulièrement pédagogique des deux systèmes de numération en vigueur chez les anciens Grecs, avec les chiffres acrophoniques et la numération alphabétique. Le chapitre consacré aux objets archéologiques fait un inventaire précis des différents abaques dont les différences apparaîssent clairement grâce aux croquis proposés. Le fonctionnement des abaques est expliqué selon les diverses opérations arithmétiques, ce qui fait l’objet des seconde et troisième parties de l’ouvrage, consacrées aux opérations et à la pratique de l’abaque. Parties certes très techniques, mais qui demeurent accessibles, l’auteur ayant pris la peine de faire de très nombreux schémas. Le chapitre cinq de la première partie propose un panorama de ce qui « s’est fait ailleurs depuis l’an mil ». C’est la partie la moins convaincante de l’ouvrage. Les chapitres y sont trop sommaires et, par exemple, la part donnée au Moyen Âge, Gerbert en particulier laisse à désirer (voir entre autres le paragraphe intitulé « algoristes contre abacistes »), et l’auteur ne semble pas véritablement connaître les pratiques calculatoires du haut Moyen Âge : rien n’est dit par exemple de la rithmomachie. On reprochera également  une « rhétorique pédagogique » pesante et naïve qui nuit à l’ouvrage. Plein de bonnes intentions, l’auteur en fait un peu trop : trop de rappels, de prolepses, de redites ; un style qui parfois frise le manuel scolaire et agace le lecteur. Défauts mineurs quand on songe à l’ampleur du panorama proposé et au réel intérêt de cette synthèse.

Pour citer cet article

Référence électronique

Bernard Ribémont, « Alain Schärlig, Compter avec des cailloux. Le calcul élémentaire sur l’abaque chez les anciens Grecs », Cahiers de recherches médiévales et humanistes [En ligne], 2001, mis en ligne le 01 juillet 2008, consulté le 22 octobre 2017. URL : http://crm.revues.org/296

Haut de page

Auteur

Bernard Ribémont

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Cahiers de recherches médiévales et humanistes

Haut de page
  • Logo Classiques Garnier
  • Revues.org