Navigation – Plan du site

Mary O’Neill, Courtly Love Songs of Medieval France. Transmission and Style in Trouvère Repertoire

Silvère Menegaldo
Référence(s) :

Mary O’Neill, Courtly Love Songs of Medieval France. Transmission and Style in the Trouvère Repertoire, Oxford University Press (« Oxford Monographs on Music »), 2006, 248 p.

Texte intégral

1Qualité première de cet ouvrage à la fois bref et synthétique, une approche d’abord musicologique, mais aussi littéraire des chansons de trouvères, et qui s’efforce de mettre en évidence les interactions entre texte et musique. En six chapitres – « The Grand chant of the Trouvères : An Introduction », « The Manuscript Tradition : Sources and Notation », « The Melodic Art of the Trouvères : Orality and the Question of Melodic Variants », « The Lyric Art of the Trouvères : The Courtly Chansons of Gautier de Dargies », « The Later Trouvère Tradition : Continuation and Innovation » et « The Interaction of Oral, Written and Literary Processes » – l’auteur fait une mise au point, illustrée de nombreux exemples, sur quelques questions essentielles comme la tradition manuscrite, les caractéristiques de la notation musicale, la place de l’oralité dans la production, la performance et la transmission du répertoire des trouvères, ou encore les évolutions stylistiques qui se manifestent dans ce répertoire, ce qui lui permet notamment de mettre en évidence le goût pour « a new simpler and more direct style » (p. 158) à partir du milieu du XIIIe siècle ; cela en s’intéressant tout particulièrement à des auteurs comme Audefroi le Bâtard, Gautier de Dargies, Moniot de Paris et Adam de la Halle, sur lequel MO’N achève son étude.

Pour citer cet article

Référence électronique

Silvère Menegaldo, « Mary O’Neill, Courtly Love Songs of Medieval France. Transmission and Style in Trouvère Repertoire », Cahiers de recherches médiévales et humanistes [En ligne], 2006, mis en ligne le 16 septembre 2008, consulté le 25 avril 2017. URL : http://crm.revues.org/2738

Haut de page

Droits d’auteur

© Cahiers de recherches médiévales et humanistes

Haut de page
  • Logo Classiques Garnier
  • Revues.org