Navigation – Plan du site

Chartes de Champagne en français conservées aux Archives de l’Aube (1270-1300), éd. Pieter van Reenen avec le concours de Margôt van Mulken et Evert Wattel

Andrea Martignoni
Référence(s) :

Chartes de Champagne en français conservées aux Archives de l’Aube (1270-1300), éd. Pieter van Reenen avec le concours de Margôt van Mulken et Evert Wattel, Orléans, Paradigme (Medievalia 61), 2007, 304 p.

Texte intégral

1On ne saurait trop rappeler l’intérêt que représente pour l’historien ce genre d’entreprise éditoriale. Le bon historien, écrit Marc Bloch, ressemble à l’ogre de la légende : là où il flaire la chair humaine, il sait que là est son gibier. Pas d’histoire donc sans sources. L’initiative de Pieter van Reenen et de son équipe répond ainsi à l’exigence de mettre à la disposition du public un patrimoine textuel précieux et inédit qui puisse mieux éclairer une partie de l’histoire d’une région importante, domaine des comtes de Champagne, région de foires internationales, patrie de Chrétien de Troyes et de Bernard de Clairvaux. Beaucoup de documents antérieurs à 1271 avaient déjà été publiés par Dominique Coq (Documents linguistiques de la France, III, Chartes en langue française antérieures à 1271 conservées dans les départements de l’Aube, de la Seine-et-Marne et de l’Yonne, Paris, CNRS, 1988). La série méritait donc d’être complétée et c’est chose faite. D’ailleurs, les auteurs renvoient, pour ce qui est des rappels historiques de cette région de France, au précédent ouvrage de Coq. Les chartes ici publiées sont presque toutes, sauf une, inédites. Parmi les principes d’édition adoptés, le signe « - » vient indiquer l’apostrophe moderne ; les mentions aux sceaux et aux notations dorsales n’ont pas été retenues ; le signe « . » représente la concaténation et remplace le trait d’union utilisé par le français moderne ; enfin, soulignons que les auteurs ont respecté le texte original en évitant à tout prix de le moderniser. Ce choix nous semble très judicieux. Il peut parfois complexifier la compréhension générale du document pour ceux ou celles qui ne sont pas familiers de l’ancien français, mais il s’avère indispensable pour que le lecteur prenne la mesure de la richesse et de la particularité de cette langue. En effet, l’un des intérêts majeurs de ces textes est la question linguistique, car ils permettent de se confronter directement à la langue de la Champagne. L’annonce de la désintégration du système bicasuel et le rôle superflu attribué à cette époque au « s », sont deux des caractéristiques qui resurgissent à la lecture de ces chartes. La charte 64 est, du point de vue linguistique, très intéressante car elle a été rédigée par un scribe qui, comme le soulignent les éditeurs, semble souffrir d’une forme de dysgraphie. L’ordre des lettres se trouve donc modifié et des mots sont confondus. Mais la richesse linguistique n’épuise pas l’intérêt de ces documents. Ils nous informent en effet sur l’histoire locale, sur la topographie et la toponymie de la région ainsi que sur l’histoire des hommes qui y vécurent. Dans leur diversité, ces chartes nous renseignent également sur la vie économique et les échanges : la plupart des documents sont des actes de vente, d’amortissement et de cession patrimoniale. Quelques testaments sont aussi présents. Cet ouvrage offre en définitive un instrument précieux pour l’historien lui permettant de faire irruption dans une réalité régionale, entre langue et histoire, la réalité de la Champagne.

Pour citer cet article

Référence électronique

Andrea Martignoni, « Chartes de Champagne en français conservées aux Archives de l’Aube (1270-1300), éd. Pieter van Reenen avec le concours de Margôt van Mulken et Evert Wattel », Cahiers de recherches médiévales et humanistes [En ligne], 2007, mis en ligne le 26 juin 2008, consulté le 23 novembre 2017. URL : http://crm.revues.org/2693

Haut de page

Auteur

Andrea Martignoni

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Cahiers de recherches médiévales et humanistes

Haut de page
  • Logo Classiques Garnier
  • Revues.org