Navigation – Plan du site

Daniel Heller-Roazen, Fortune’s Faces. The Roman de la Rose and the Poetics of Contingency

Bernard Ribémont
Référence(s) :

Daniel Heller-Roazen, Fortune’s Faces. The Roman de la Rose and the Poetics of Contingency, Baltimore, Johns Hopkins, 2003, 206 p.
ISBN 0-8018-7191-3

Texte intégral

1Le point de départ de ce travail est un rapide examen de la réception du Roman de la Rose par la critique des XIXe et XXe siècles, portant sur la bipartition du texte, entre la partie de Guillaume de Lorris et celle de Jean de Meun. Jean propose une continuation de son prédécesseur qui n’en est pas vraiment une et les deux parties du roman apparaissent très souvent distinctes et distinguées : la critique a, par exemple, insisté sur le caractère poétique de la première partie et sur la dimension encyclopédique de la seconde. Selon DHR, il faut considérer le RdR comme un tout, composé de deux parties. Selon lui, le questionnement de ce tout impose l’idée de considérer le concept de contingence, qui se pose également pour des textes inachevés comme le Conte du Graal. De tels textes sont éminemment contingents, avec la faculté profonde de pouvoir être écrit (ou achevé) ou non, dans une direction ou une autre. On pourrait répliquer ici que c’est la cas de n’importe quel texte. Cependant, selon DHR, la problématique de la contingence se justifie particulièrement ici dans la mesure où la première partie du RdR est inachevée – on ne peut donc savoir (et Guillaume le savait-il lui-même ?) dans quelle direction le poème devait encore aller – et où la seconde partie est une continuation dont on peut soupçonner l’auteur de n’avoir pas de direction particulière, si ce n’est un certain discours cumulatif. En ouverture, l’auteur propose d’envisager le « langage de la contingence » en faisant le point, ce qui est de bonne méthode, sur ce dont le Moyen Âge hérite en la matière. Il s’agit en fait d’un rapide survol, d’Aristote à Albert le Grand, issu visiblement d’une littérature critique et l’on regrettera le caractère un peu superficiel du chapitre, surtout finalement sur Boèce, dont on connaît le rôle joué sur l’écriture de Jean, son traducteur. Il aurait été ici intéressant de considérer la traduction de Jean et d’envisager le RdR, du point de vue de la contingence, à partir du texte boécien. Le second chapitre se penche sur le je du texte, considéré comme sujet contingent. Ce dernier est considéré comme recouvrant deux auteurs et il a la particularité d’avoir la capacité d’être autre chose que lui-même. Mais n’est-ce pas, là encore, la particularité de beaucoup de je ? Ce chapitre, je dois l’avouer, ne m’a pas convaincu. J’y vois une approche du je qui est enrobée d’un vocabulaire philosophique, mais qui ne me paraît pas apporter beaucoup plus qu’une analyse narratologique. L’analyse de la figure de Fortune, bien connue, nous ramène à un je incertain, celui qui tourne sur la figure qui l’emblématise. Est finalement posée la question de la connaissance de la contingence au sein du roman lui-même et le discours sur les miroirs est particulièrement examiné en regard de cette question., à l’appui de laquelle les figures de la Consolatio ainsi que la relation aquinienne de temps et d’éternité sont convoquées. L’ouvrage de DHR est donc la tentative d’un nouveau regard sur le RdR dans une perspective philosophique encore peu exploitée. Je considère pour ma part ce texte comme un essai, avec une ouverture intéressante proposant une lecture du RdR orientée par des questions philosophiques, lecture qu’il conviendra d’approfondir.

Pour citer cet article

Référence électronique

Bernard Ribémont, « Daniel Heller-Roazen, Fortune’s Faces. The Roman de la Rose and the Poetics of Contingency », Cahiers de recherches médiévales et humanistes [En ligne], 2003, mis en ligne le 11 juillet 2008, consulté le 25 avril 2017. URL : http://crm.revues.org/230

Haut de page

Auteur

Bernard Ribémont

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Cahiers de recherches médiévales et humanistes

Haut de page
  • Logo Classiques Garnier
  • Revues.org