Navigation – Plan du site

Isabelle Vérité, Anne-Marie Legras, Caroline Bourlet, Annie Dufour (éds.), Répertoire des cartulaires français. Provinces ecclésiastiques d’Aix, Arles, Embrum, Vienne. Diocèse de Tarentaise

Max Lejbowicz
Référence(s) :

Répertoire des cartulaires français. Provinces ecclésiastiques d’Aix, Arles, Embrum, Vienne. Diocèse de Tarentaise, Isabelle Vérité, Anne-Marie Legras, Caroline Bourlet, Annie Dufour (éds.) avec la collaboration d’Olivier Guyotjeannin, Anne-Marie Hayez, Jean-Loup Lemaître, Maylis de Valance, Paris, CNRS Éditions (« Documents, études et répertoires publiés par l’Institut de recherches et d’histoire des textes » 72), 2003, LXX-404 p., 16 x 24,5 cm, 5 cartes, 16 planches, bibliographie thématique, 1 annexe, 3 index : 1/ des cartulaires par province, diocèse et établissement commanditaire ; 2/ des cartulaires par institution ecclésiastique et ordre religieux ; 3/ des manuscrits par lieu de dépôt
ISBN2-271-06170-9

Texte intégral

  • 1 Isabelle Vérité, « Les entreprises françaises de recensement des cartulaires (XVIIIe-XXe siècles) »(...)

1Dans sa contribution à la Table ronde organisée en 1991 sur les cartulaires, Isabelle Vérité évoquait le premier fascicule du Répertoire des cartulaires français (par la suite : RCF) ; il était en cours de rédaction et « devrait sortir dans un délai raisonnable »1. J’ignore si les douze ans qui séparent cette information de la réalisation qu’elle annonce appartiennent à l’ordre du raisonnable. L’essentiel est bien qu’aujourd’hui le volume s’offre à la lecture : ne boudons pas notre plaisir !

2Le répertoire proprement dit est précédé d’une copieuse Introduction. Celle-ci justifie l’entreprise : refondre et mettre à jour la grande œuvre d’Henri Stein, bientôt centenaire, dont elle rappelle les tentatives inabouties d’actualisation. Elle détermine rigoureusement l’objet de l’enquête : les cartulaires tels qu’ils ont été définis par la Commission internationale de diplomatique en 1984 (pp. XII-XIII). Elle précise, cartes à l’appui, les limites géographiques de ce premier fascicule : le grand Sud-Est de la France, que dessinent les quatre provinces ecclésiastiques et le diocèse donnés dans le titre. Ce choix s’inscrit à la suite de celui opéré par Robert-Henri Bautier et Janine Sornay dans leur Sources de l’histoire économique et sociale, qui est paru en trois livraisons, de 1968 à 1974, au moment où le projet d’une édition actualisée de la Bibliographie générale des cartulaires de Stein était relancé par la section de diplomatique de l’IRHT. Elle légitime l’exclusion du RCF des cartulaires d’ordres, dont le rayonnement européen aurait retardé l’entreprise. Elle donne les raisons de dépasser la période médiévale et de descendre jusqu’aux temps modernes. Elle rappelle le processus au terme duquel ont été élaborés deux modèles de notice, qui méritent d’être ici repris textuellement : ils permettent d’avoir un aperçu sur la méthode mise en œuvre. Il s’agit d’abord du modèle d’une entrée d’établissement (p. LXVI) :

Province/diocèse

LIEU. – Nom de l’établissement, éventuellement son ordre

(localisation administrative actuelle)

Premier cartulaire retenu, avec précision de date, N° RCF. – Copies de ce cartulaire, N° RCF. – Extraits de ce cartulaire, N° RCF. - Analyse de ce cartulaire, N° RCF.

Deuxième cartulaire retenu [etc.].

3Il s’agit ensuite du modèle de notice d’un cartulaire (p. LXX) :

N° RCF. Lieu de conservation et cote du ms.

Description codicologique

Titre(s) porté(s) sur le ms.

Contenu

Nombre d’actes transcrits dans le ms, dates extrêmes des actes : leur répartition par siècle.

Indication des actes antérieurs à 1300 en langue vulgaire, transcrits dans le ms.

Type de classement des actes. – Prologue ou préface. Tables.

Autres documents transcrits dans le ms (non pris en compte dans le compte des actes).

(dans l’ordre des feuillets du ms)

Élaboration et histoire du ms

D’après les éléments fournis par le ms lui-même et/ou d’après la bibliographie.

Cotes anciennes, avec indications de leur emplacement sur le ms.

Bibliographie

Édition

Édition partielle

Analyse

Indiqué

4Il est difficile d’être plus pertinent et plus exhaustif. Lorsqu’on sait que 573 cartulaires ont été examinés pour entrer dans un tel modèle, on prend la mesure du travail effectué. Parmi les cartulaires recensés, certains sont perdus (leurs traces sont antérieures au XIXe siècle) ; d’autres ne sont pas localisés (ils sont encore attestés au XIXe et XXe siècles). Les uns et les autres entrent, quand c’est possible, dans le modèle mis au point ; sinon, ils font l’objet d’une notice d’information. Une annexe donne la liste 104 autres manuscrits ou publications qui n’ont pas été retenus dans le répertoire : la qualité de cartulaire leur avait été attribuée à tort.

5Le travail typographique est très soigné et assure à l’édition une qualité remarquable. J’ai toutefois relevé deux coquilles. À la p. VII, n. 1, 1re ligne, il faut remplacer le point-virgule par « 4e volume » ; à la page 329, 5e ligne : il faut lire « p. LXV » (et non LXVII).

6Aucune précision n’est donnée sur les fascicules suivants, leur nombre et la date prévue de leur parution. Faut-il y voir le signe d’un délai supérieur aux douze ans que je relevais en commençant ? Ce serait très regrettable…

Notes

1 Isabelle Vérité, « Les entreprises françaises de recensement des cartulaires (XVIIIe-XXe siècles) », dans Olivier Guyotjeannin, Laurent Morelle et Michel Parisse (éds.), Les cartulaires, actes de la Table ronde organisée par l’École nationale des chartes et le G.D.R. 121 du C.N.R.S. (Paris, 5-7 décembre 1991), Paris, École des chartes (Mémoires et documents de l’École des chartes, 39), 1993, pp. 178-213 (201, n.76).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Max Lejbowicz, « Isabelle Vérité, Anne-Marie Legras, Caroline Bourlet, Annie Dufour (éds.), Répertoire des cartulaires français. Provinces ecclésiastiques d’Aix, Arles, Embrum, Vienne. Diocèse de Tarentaise », Cahiers de recherches médiévales et humanistes [En ligne], 2003, mis en ligne le 09 juillet 2008, consulté le 26 avril 2017. URL : http://crm.revues.org/209

Haut de page

Auteur

Max Lejbowicz

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Cahiers de recherches médiévales et humanistes

Haut de page
  • Logo Classiques Garnier
  • Revues.org