Navigation – Plan du site
Varia

Propagande et polémique après la défaite de Pavie (1525)

François Rouget
p. 247-272

Résumés

Par le traité de Madrid (1526), François Ier sortait de sa captivité madrilène à laquelle l’avait conduit la défaite de Pavie. Aussitôt, il dénonça les conditions injustes de ce traité. Son parjure suscita l’approbation ou l’indignation. Le présent article examine les résonances de cette polémique dans l’opinion publique, en présentant les justifications des partisans du roi et les accusations de ses contempteurs qui répliquèrent pour démystifier l’image de François Ier

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2019.

Plan

Autojustification et propagande du roi : l’Apologie de 1526
Contestation et réprimande : l’Epistre satiricque de 1527
Note sur l’édition

Aperçu du texte

L’année 2015 aura été marquée par la commémoration du cinquième centenaire de la victoire de Marignan au cours de laquelle les troupes de François Ier défirent les mercenaires suisses, victoire qui coïncida avec la reprise du duché de Milan et marqua l’avènement du nouveau monarque. Cette date a quelque peu occulté la défaite du roi à Pavie, dix ans plus tard, sur laquelle l’ouvrage de Jean-Marie Le Gall, L’Honneur perdu de François Ier. Pavie, 1525, fait toute la lumière.

On connaît les circonstances de ce revers militaire français. Alors que la Provence était menacée par l’invasion des troupes du connétable Charles de Bourbon, passé au service de Charles Quint, le roi de France décida de les repousser et de les poursuivre en Italie. Après la prise de Milan (octobre 1524), l’armée française assiègea Pavie mais subit une humiliante déroute le 24 février 1525. Elle perdit de nombreux hommes, dont ses chefs Bonnivet, La Trémoille et La Palice, et le roi fut fait prisonnier. Après un sé...

Pour citer cet article

Référence papier

François Rouget, « Propagande et polémique après la défaite de Pavie (1525) », Cahiers de recherches médiévales et humanistes, 32 | 2016, 247-272.

Référence électronique

François Rouget, « Propagande et polémique après la défaite de Pavie (1525) », Cahiers de recherches médiévales et humanistes [En ligne], 32 | 2016, mis en ligne le 08 décembre 2019, consulté le 25 septembre 2017. URL : http://crm.revues.org/14109 ; DOI : 10.4000/crm.14109

Haut de page

Auteur

François Rouget

Queen’s University
François Rouget est professeur de littérature française de la Renaissance. Spécialiste de la poésie, il a publié une synthèse sur Ronsard et le livre (Genève, 2010-2012), dirigé le Dictionnaire de Pierre de Ronsard (Paris, 2015) et coédité plusieurs éditions critiques des poètes (O. de Magny, P. de Tyard, Ph. Desportes) ainsi que des albums manuscrits de cette époque (C. de Clermont et M. de Valois)

Haut de page

Droits d’auteur

© Cahiers de recherches médiévales et humanistes

Haut de page
  • Logo Classiques Garnier
  • Revues.org