Navigation – Plan du site
La facétie sur les tréteaux (XVe-XVIIe siècle)

La réception de Boccace et de la comédie italienne dans Les Corrivaus de Jean de La Taille

Vincent Dupuis
p. 165-174

Résumés

Avec Les Corrivaus, pièce composée vers 1562, publiée en 1573, Jean de La Taille est le premier dramaturge français du xvie siècle à offrir au public une comédie née de la contamination de sources diverses : un récit du Décaméron de Boccace, Les Abusez de Charles Estienne et la comédie I Suppositi de l’Arioste. Cet article examine comment l’héritage facétieux de ces modèles est assumé, transformé et assimilé au goût national, pour aboutir à la création d’un nouveau théâtre comique français

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2019.

Aperçu du texte

Composée vers 1562, publiée à Paris chez Fédéric Morel en 1573, la comédie Les Corrivaus de Jean de La Taille fait figure d’exception dans le paysage dramatique français de la Renaissance. Les critiques s’accordent en général à reconnaître dans cette pièce l’amorce d’une nouvelle phase dans l’histoire de la comédie française. Sur le plan stylistique, d’abord, La Taille est un des premiers auteurs dramatiques, après Charles Estienne, à opter pour la prose, plus naturelle et plus coulante, au nom du principe formulé par Pierre de Larivey en tête de son recueil des Six premieres comedies facecieuses, selon lequel « le commun peuple, qui est le principal personnage de la Scène, ne s’étudie tant à agencer ses paroles, qu’à publier son affection qu’il a plutost dicte que pensée ». Sur le plan des modèles, ensuite, Les Corrivaus se démarque de la production dramatique contemporaine, en cela qu’elle n’est ni une traduction, ni une stricte imitation de comédies antiques ou italiennes (bien q...

Pour citer cet article

Référence papier

Vincent Dupuis, « La réception de Boccace et de la comédie italienne dans Les Corrivaus de Jean de La Taille », Cahiers de recherches médiévales et humanistes, 32 | 2016, 165-174.

Référence électronique

Vincent Dupuis, « La réception de Boccace et de la comédie italienne dans Les Corrivaus de Jean de La Taille », Cahiers de recherches médiévales et humanistes [En ligne], 32 | 2016, mis en ligne le 08 décembre 2019, consulté le 25 septembre 2017. URL : http://crm.revues.org/14101 ; DOI : 10.4000/crm.14101

Haut de page

Auteur

Vincent Dupuis

Université McGill, Montréal
Vincent Dupuis était chercheur au sein du Labex Obvil et au CELLF 16-18 de l’université Paris-Sorbonne. Sa thèse, soutenue à l’université McGill de Montréal a été publiée sous le titre Le Tragique et le Féminin. Essai sur la poétique française de la tragédie (Paris, 2016). Auteur de plusieurs articles sur le théâtre des xvie et xviie siècles, il enseignait la littérature française au collège de Saint-Laurent de Montréal

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Cahiers de recherches médiévales et humanistes

Haut de page
  • Logo Classiques Garnier
  • Revues.org