Navigation – Plan du site
Adélard De Bath. Un scientifique, poète et musicien, situé dans son histoire

Un neveu entre deux évêques

Max Lejbowicz
p. 291-306

Résumés

Pour retracer les débuts du cheminement intellectuel d’Adélard de Bath, on peut s’appuyer sur les évêques dédicataires de ses premières œuvres, Guillaume de Syracuse pour le De eodem et diverso, et Richard de Douvres pour les Questiones naturales. Un troisième personnage, qu’Adélard présente comme son neveu, est son interlocuteur dans ces deux textes et dans le De avibus tractatus. L’enchaînement de ces trois traités se comprend comme les étapes d’une auto-éducation intellectuelle

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en août 2019.

Aperçu du texte

Dans l’introduction du De eodem et diverso (DEED), Adélard s’adresse à ce qu’il a « de plus cher », son neveu, et l’informe du but qu’il poursuit en rédigeant ce texte. Au retour d’un « pénible voyage », des malentendus se sont glissés entre eux, qui mettent à mal « cette belle complicité entre deux êtres qui se trouve d’ordinaire entre les âmes d’amis » ; pour la rétablir, il se propose de lui « révéler » « l’expérience que j’ai gardée par devers moi. »

Le neveu n’ignore pas les régions où son oncle a séjourné mais le lecteur n’en sera informé qu’aux toutes dernières pages de l’ouvrage : ce sont l’Italie du Sud et la Sicile, qu’Adélard désigne en recourant à une expression synthétique mais anachronique, « la Grande-Grèce ». Cette information finale est divulguée sur le mode du deus ex machina : la surprise ainsi créée donne un éclat particulier aux mobiles du voyage. Là-bas, sur les rives de la Méditerranée, est prodigué un enseignement qu’à la consternation de son neveu, Adélard ju...

Pour citer cet article

Référence papier

Max Lejbowicz, « Un neveu entre deux évêques », Cahiers de recherches médiévales et humanistes, 31 | 2016, 291-306.

Référence électronique

Max Lejbowicz, « Un neveu entre deux évêques », Cahiers de recherches médiévales et humanistes [En ligne], 31 | 2016, mis en ligne le 03 août 2019, consulté le 26 mars 2017. URL : http://crm.revues.org/14035 ; DOI : 10.4000/crm.14035

Haut de page

Auteur

Max Lejbowicz

Max Lejbowicz était ingénieur d’étude honoraire de l’université Paris-Sorbonne, chercheur associé à l’UMR 8163 « Savoirs, textes, langages ». Titulaire d’un doctorat portant sur l’acculturation des enseignants médiévaux (Xe-XIIIe siècles), il a publié de nombreux articles sur les savoirs médiévaux (comput, astrologie) ou figures de cette période (Adélard de Bath, Thierry de Chartres, Nicole Oresme). Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Cahiers de recherches médiévales et humanistes

Haut de page
  • Logo Classiques Garnier
  • Revues.org