Navigation – Plan du site
Par le Détail. Frontières entre l'accessoire et l'essentiel

The beauty of Absolom

Manipulation of detail and construction of meaning in two late-medieval mises en prose
Jane H. M. Taylor
p. 243-257

Résumés

Les mises en prose de la fin du Moyen Âge bénéficient désormais d’études portant sur les préoccupations esthétiques et idéologiques des prosateurs et de leurs patrons. On a surtout privilégié les transformations majeures qu’ont subies ces ouvrages : nouveaux épisodes, interpolations, ajouts, excisions. Isoler le menu détail de l’opération traductrice permet pourtant souvent de saisir au vol les transformations et de comprendre leur spécificité. Cet essai se penche sur deux mises en prose bourguignonnes

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en août 2019.

Aperçu du texte

Le projet de ces lectures (…) me vouait, on le voit bien, aux scrupules d’une minutie, à l’attrait soutenu d’une petitesse, fût-elle labile, fuyante (…). Mais le petit n’est-il pas quelquefois le plus précieux ?

The incomparably beautiful Enide glimpses, for the first time, the knight who will become her husband. She blushes, with due maidenly modesty: never has she seen so handsome a man, tant bel homme. And in one of the three redactions of the fifteenth-century Burgundian prose Erec, the adapter/translator feels the need to underline the moment: his original, he adds, le compte, tells us that Erec’s beauty could be convincingly compared to that of Absolom: “car dist le compte qu’il pouoit estre acomparé a la beaulté d’Absolon”.

Now, Absolom is, of course, in the Middle Ages, a standard comparator for male beauty. We have only to look, for instance, at that compendium of medieval commonplace, Eustache Deschamps’s complete works, to see how easily Absolom trips off the poetic tongue:...

Pour citer cet article

Référence papier

Jane H. M. Taylor, « The beauty of Absolom », Cahiers de recherches médiévales et humanistes, 31 | 2016, 243-257.

Référence électronique

Jane H. M. Taylor, « The beauty of Absolom », Cahiers de recherches médiévales et humanistes [En ligne], 31 | 2016, mis en ligne le 03 août 2019, consulté le 24 novembre 2017. URL : http://crm.revues.org/14025 ; DOI : 10.4000/crm.14025

Haut de page

Auteur

Jane H. M. Taylor

Jane H. M. Taylor est professeur émérite de français médiéval à Durham University. Elle travaille sur la littérature de la fin du Moyen Âge. Elle est l’auteur de The Making of Poetry (Turnhout, 2007) et de Rewriting Arthurian Romance in Renaissance France (Cambridge, 2014). Avec Roberta Krueger, elle a traduit La Sale, Jean de Saintré (Philadelphie, 2014). Durham University

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Cahiers de recherches médiévales et humanistes

Haut de page
  • Logo Classiques Garnier
  • Revues.org