Skip to navigation – Site map
Par le Détail. Frontières entre l'accessoire et l'essentiel

De l’accident poétique à L’essence allégorique

Le détail gothique dans les portraits de Pasiphaé, de l’Ovide moralisé à la Bouquechardière de Jean de Courcy
Delphine Burghgraeve
p. 223-241

Abstracts

This article examines the value given to the physical and moral description of Pasiphaé in two texts from the end of the Middle Ages, Ovide moralisé and Bouquechardière by Courcy. The use of detail seems to be at odds with the rhetoric of brevity and of utilitas. While the gothic detail is at the center of an esthetic defense of the fable, Jean de Courcy’s return to detail in the portrait of Pasiphaé allows us to observe the phenomenon of microlecture and the axiological shift brought about by this hermeneutic

Top of page

Excerpt

Full text document will be published online on August 2019.

Outline

L’interdiction du détail
Le détail gothique dans la version de l’ovide moralisé. De l’accident à l’essence
L’écriture du détail ou la défense de la fable
La micro-lecture de Jean de Courcy : le choix des détails
Conclusion

First lines

Dieu est dans les détails.
A. Warburg

En 1968, dans un article qui a fait date, Roland Barthes montre que l’effet de réel est obtenu à partir d’éléments non notables, autrement dit non significatifs et non incongrus. De fait, il propose une approche moderne et désacralisée de la littérature, dans laquelle le véritable détail, le « détail concret », apparaît comme dénué de sens, si ce n’est celui de dénoter la réalité. Une telle définition du détail en adéquation avec la littérature moderne réaliste nous invite à nous demander à notre tour s’il n’existe pas d’autres catégories de détails que celle-ci. Par exemple, peut-on parler de détails dans une esthétique visant à l’idéal de Beauté, comme c’est en partie le cas dans le corpus que nous allons étudier, et qui implique selon Hegel la « négation de toute particularité » ?

Selon Michel Charles, le concept de « détail » mène par essence à une aporie. En effet, est détail, ce que le lecteur relève en tant que tel, en fonction de sa sensibi...

References

Bibliographical reference

Delphine Burghgraeve, « De l’accident poétique à L’essence allégorique », Cahiers de recherches médiévales et humanistes, 31 | 2016, 223-241.

Electronic reference

Delphine Burghgraeve, « De l’accident poétique à L’essence allégorique », Cahiers de recherches médiévales et humanistes [Online], 31 | 2016, Online since 03 August 2019, connection on 30 April 2017. URL : http://crm.revues.org/14023 ; DOI : 10.4000/crm.14023

Top of page

About the author

Delphine Burghgraeve

Delphine Burghgraeve consacre ses recherches à la Bouquechardière de Jean de Courcy dans le cadre d’une thèse de doctorat. Elle s’intéresse à la communication littéraire entre l’auteur et le lecteur, leur mise en scène respective, la réception empirique de ce texte. Elle a publié un article sur l’ethos de Laurent de Premierfait, dans la revue Co(n)textes, ainsi qu’un article sur le lecteur-herméneute sur Fabula. Université de Lausanne. Université Sorbonne nouvelle – Paris 3

Top of page

Copyright

© Cahiers de recherches médiévales et humanistes

Top of page
  • Logo Classiques Garnier
  • Revues.org