Navigation – Plan du site
Kings Like Semi-Gods. Autour des travaux D'Elizabeth A. R. Brown

« Le corps du roi »

Autour des travaux d’Elizabeth Brown sur la mort et les funérailles royales (France, XIVe-XVe siècle)
Murielle Gaude-Ferragu
p. 69-80

Résumés

E. Brown a questionné la mort et ses rituels sous toutes leurs formes. Au-delà du cérémonial, son immense culture lui fait embrasser toutes les dimensions du sujet, dans des domaines aussi variés que la spiritualité, l’anthropologie ou la psychologie. Sous sa plume, selon ses articles, le corps du roi est envisagé sous sa forme purement mortelle – découpé et inhumé dans de grands sanctuaires, au gré des dévotions du défunt – ou sous une forme plus politique, servant la communication du pouvoir

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en août 2019.

Plan

Le corps mortel : l’inhumation séparée de la dépouille
Le corps politique : doubles funérailles et effigie
Les doubles funérailles
L’effigie et le simple corps du roi : débats historiographiques

Aperçu du texte

Les rituels funéraires intéressent toutes les sciences sociales – philosophie, sociologie, histoire, ethnologie et anthropologie –, tant la mort, dans son inéluctabilité, a suscité de réponses, multiples selon les époques, les religions et les sociétés, mais répondant aussi à des invariants universels. Rituel chrétien avant tout, les funérailles occidentales relèvent également de l’histoire sociale – chacun meurt selon son rang comme l’a bien montré Colette Beaune – et politique – avec le sacre, l’entrée et le lit de justice, elles font partie des grandes cérémonies mettant en scène le roi en majesté.

« L’ogre historienne » qu’est Elizabeth Brown a questionné la mort et ses rituels sous toutes ses formes, et ce tout au long de sa carrière. Ses articles sur les funérailles parsèment en effet son parcours de chercheur, des doubles obsèques de Louis X (recherche menée en 1977) à sa magnifique découverte de l’ouvrage de Jean Lemaire de Belges sur les funérailles antiques (deux articles p...

Pour citer cet article

Référence papier

Murielle Gaude-Ferragu, « « Le corps du roi » », Cahiers de recherches médiévales et humanistes, 31 | 2016, 69-80.

Référence électronique

Murielle Gaude-Ferragu, « « Le corps du roi » », Cahiers de recherches médiévales et humanistes [En ligne], 31 | 2016, mis en ligne le 03 août 2019, consulté le 28 juillet 2017. URL : http://crm.revues.org/14007 ; DOI : 10.4000/crm.14007

Haut de page

Auteur

Murielle Gaude-Ferragu

Murielle Gaude-Ferragu est spécialiste d’histoire politique et maître de conférences à l’université Paris 13 Nord. Elle a consacré ses recherches au pouvoir et à ses représentations à la fin du Moyen Âge, tant d’un point de vue cérémoniel en publiant D’or et de cendres (Villeneuve d’Ascq, 2005), qu’à travers l’histoire du genre avec La Reine de France. Le pouvoir au féminin (Paris, 2014). Université Paris 13 Nord. Sorbonne Paris Cité. Pléiade (EA 7388), Cresc. Membre junior de l’IUF

Haut de page

Droits d’auteur

© Cahiers de recherches médiévales et humanistes

Haut de page
  • Logo Classiques Garnier
  • Revues.org