Navigation – Plan du site
Kings Like Semi-Gods. Autour des travaux D'Elizabeth A. R. Brown

L’usage de la plena potestas dans les assemblées médiévales

Autour d’une controverse
Caroline Decoster
p. 31-42

Résumés

La plena postestas et son usage par les gouvernants ont été l’objet d’une controverse entre Elizabeth Brown et Gaines Post. G. Post en a montré tout le potentiel en matière de droit public et le large usage que les gouvernants purent en faire. E. Brown s’est elle tournée vers les sources de la pratique, mettant en lumière la maîtrise des techniques de représentation par les gouvernés. Elle a ainsi permis de renouveler la manière d’appréhender les assemblées médiévales

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en août 2019.

Plan

Un instrument au service de l’affirmation du pouvoir des princes
Un instrument de défense de leurs prérogatives pour les sujets
Conclusion

Aperçu du texte

Dans cet hommage rendu à l’œuvre d’Elizabeth Brown, il m’a été demandé de présenter l’apport de ses travaux sur les assemblées. Ambitieux programme ! J’ai donc choisi de ne pas faire une présentation exhaustive, l’exercice confinant alors à un simple catalogage, mais de retenir un point précis, révélateur de l’approche d’E. Brown : l’usage de la plena potestas dans la convocation des assemblées. Cette question renvoie à la controverse qui opposa – sur un plan scientifique – Elizabeth Brown à Gaines Post. Les nombreux travaux que Gaines Post a consacrés à la construction des différentes monarchies occidentales à l’époque médiévale sont toujours des références. Si l’étude de cette notion de plena potestas traverse son œuvre, il lui consacra plus particulièrement un article paru dans Traditio en 1943. Cet article est construit selon son approche habituelle : partant d’une notion juridique, il en analyse en profondeur l’utilisation dans la construction de la notion d’État et, plus large...

Pour citer cet article

Référence papier

Caroline Decoster, « L’usage de la plena potestas dans les assemblées médiévales », Cahiers de recherches médiévales et humanistes, 31 | 2016, 31-42.

Référence électronique

Caroline Decoster, « L’usage de la plena potestas dans les assemblées médiévales », Cahiers de recherches médiévales et humanistes [En ligne], 31 | 2016, mis en ligne le 03 août 2019, consulté le 24 novembre 2017. URL : http://crm.revues.org/14002 ; DOI : 10.4000/crm.14002

Haut de page

Auteur

Caroline Decoster

Caroline Decoster est maître de conférences en histoire du droit à l’université de Franche-Comté, après avoir soutenu sous la direction de Guillaume Leyte une thèse de doctorat consacrée aux assemblées politiques sous le règne de Philippe le Bel. Elle oriente désormais ses recherches sur le gouvernement des ducs de Bourgogne (XIVe-XVe siècles). Université de Franche-Comté. Centre de recherches juridiques de l’université de Franche-Comté (CRJFC, EA 3225)

Haut de page

Droits d’auteur

© Cahiers de recherches médiévales et humanistes

Haut de page
  • Logo Classiques Garnier
  • Revues.org