Navigation – Plan du site
Experiments in fiction:framing and reframing romance at the end of the middle ages, and beyond

Guillaume de Palerne en prose

Quelques notes de lecture
Maria Colombo Timelli
p. 391-405

Résumés

Rédigée peu avant 1530 par Pierre Durand, la version en prose de Guillaume de Palerne présente plusieurs caractéristiques dignes d’intérêt ; cet article analyse en particulier les prises de parole de l’auteur pour désigner la source en vers et pour commenter le nouveau récit qu’il est en train de construire. Il en ressort l’image d’un prosateur bien présent dans son texte et prêt à en offrir une interprétation morale à partager avec ses lecteurs.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en février 2019.

Plan

Guillaume de Palerne et sa source
Interventions du narrateur

Aperçu du texte

Due à la plume de Pierre Durand, bailli du prieuré Saint-Denis de Nogent, puis de Nogent-le-Rotrou, et publiée la première fois à Paris pour Jean II Trepperel vers 1527-1528, l’adaptation en prose de Guillaume de Palerne se révèle intéressante à plus d’un titre : c’est non seulement grâce à elle que cette histoire de loup-garou a joui d’un succès qui s’est prolongé jusqu’au xviiie siècle, mais ce texte présente un certain nombre de caractères originaux par rapport au corpus des mises en prose des xve-xvie siècles qui méritent d’être étudiés de près. Les sujets dignes d’intérêt, nombreux, tiennent tant à la présence affichée de l’auteur / du narrateur qu’à la langue, décidément renouvelée par rapport au modèle ; je m’occuperai ici de deux aspects en particulier : le rapport que le nouvel auteur instaure avec sa source en vers et qui s’exprime par des allusions explicites et tout à fait originales, et ses interventions à la première personne, par lesquelles il formule ses commentaires...

Pour citer cet article

Référence papier

Maria Colombo Timelli, « Guillaume de Palerne en prose », Cahiers de recherches médiévales et humanistes, 30 | 2015, 391-405.

Référence électronique

Maria Colombo Timelli, « Guillaume de Palerne en prose », Cahiers de recherches médiévales et humanistes [En ligne], 30 | 2015, mis en ligne le 24 février 2019, consulté le 20 août 2017. URL : http://crm.revues.org/13901 ; DOI : 10.4000/crm.13901

Haut de page

Auteur

Maria Colombo Timelli

Maria Colombo Timelli est professeur à l’université de Paris-Sorbonne. Ses recherches portent notamment sur le moyen français et la littérature bourguignonne. Elle a publié l’édition critique d’Erec et Enide (Genève, 2000), Cligés (Genève, 2004), La Manequine de Jean Wauquelin (Paris, 2010), la Vie de sainte Katherine de Jean Miélot (Paris, 2015) et codirigé le Nouveau répertoire des mises en prose (Paris, 2014). Università degli Studi di Milano.
Maria Colombo Timelli is a professor at Paris-Sorbonne. Her research focuses on Middle French and literature from Burgundy. She has published the critical edition of Erec et Enide (Geneva, 2000), Cligés (Geneva, 2004), La Manequine by Jean Wauquelin (Paris, 2010), the Vie de sainte Katherine by Jean Miélot (Paris, 2015), and co-edited the Nouveau répertoire des mises en prose (Paris, 2014). Università degli Studi di Milano.

Haut de page

Droits d’auteur

© Cahiers de recherches médiévales et humanistes

Haut de page
  • Logo Classiques Garnier
  • Revues.org