Navigation – Plan du site
Experiments in fiction:framing and reframing romance at the end of the middle ages, and beyond

Antoine de la Sale’s Petit Jehan de Saintré and the Comte de Tressan

Libertinage, gallantry and French identity in an eighteenth-century adaptation
Roberta L. Krueger
p. 329-351

Résumés

En 1780 pour la Bibliothèque universelle des romans, Louis-Élisabeth de la Vergne, comte de Tressan (1715-1783), remania en « miniature » le roman de Jehan de Saintré (1456) par Antoine de La Sale. Notre analyse des révisions importantes – omissions, notes historiques, approfondissement psychologique des personnages, interventions d’auteur, et modifications explicites de l’intrigue – effectuées par lui montre comment Tressan reconfigure un roman courtois médiéval pour plaire au grand public des lecteurs de son siècle.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en février 2019.

Aperçu du texte

For Jean-François Bastide, general editor of the eighteenth-century literary digest the Bibliothèque universelle des romans, medieval and other early fictions represented fertile ground for modern authors, a “pays de conquête où l’on peut se permettre tout ce que l’on veut”. Since most readers would not have known the original, preserved in manuscripts or incunables held in private libraries, nothing prevented an author from imposing his tastes on the narrative as he abridged it into an “extrait” or a “miniature”, in keeping with the BUR’s goals of making all manner of epics, romances, and other narratives throughout history accessible to and comprehensible for a broad public of readers. The vast “pays de conquête” of medieval romance proved irresistible for the elderly Louis-Élisabeth de la Vergne, Comte de Tressan (1705-1783), former childhood companion of Louis XV, retired statesman and military officer, who became a prolific adaptor of medieval romances for the BUR and other ven...

Pour citer cet article

Référence papier

Roberta L. Krueger, « Antoine de la Sale’s Petit Jehan de Saintré and the Comte de Tressan », Cahiers de recherches médiévales et humanistes, 30 | 2015, 329-351.

Référence électronique

Roberta L. Krueger, « Antoine de la Sale’s Petit Jehan de Saintré and the Comte de Tressan », Cahiers de recherches médiévales et humanistes [En ligne], 30 | 2015, mis en ligne le 24 février 2019, consulté le 28 mars 2017. URL : http://crm.revues.org/13895 ; DOI : 10.4000/crm.13895

Haut de page

Auteur

Roberta L. Krueger

Roberta Krueger enseigne les lettres françaises à Hamilton College, New York, où elle est Burgess Professeur. Elle a publié de nombreux articles sur les livres de conduite et le roman courtois ; elle est éditrice du Cambridge Companion to Medieval Romance. Avec Jane Taylor, elle a traduit Antoine de La Sale, Jean de Saintré : A Late Medieval Education in Love and Chivalry (Pennsylvanie, 2014). Hamilton College.
Roberta Krueger, Burgess Professor of French at Hamilton College, is the author of numerous articles on medieval conduct books and courtly romances, and editor of The Cambridge Companion to Medieval Romance. She has recently translated Antoine de La Sale with Jane Taylor, as Jean de Saintré: A Late Medieval Education in Love and Chivalry (Pennsylvania, 2014). Hamilton College.

Haut de page

Droits d’auteur

© Cahiers de recherches médiévales et humanistes

Haut de page
  • Logo Classiques Garnier
  • Revues.org