Navigation – Plan du site
Experiments in fiction:framing and reframing romance at the end of the middle ages, and beyond

“An ingenious, and profitable kind of meditation”

Jehan de Saintré and the crusade
Jane H. M. Taylor
p. 315-327

Résumés

Dans le Jehan de Saintré d’Antoine de La Sale se trouve un épisode traitant d’une croisade victorieuse contre les « Sarrazins » de Prusse : victoire que l’Europe ne connaissait plus depuis plus de deux siècles. Cet épisode sera très pertinent dans les milieux bourguignons et angevins, suite à la chute de Constantinople en 1453, et la présente contribution propose d’explorer ce scénario triomphant mais tout hypothétique, à la lumière de ce qui, en anglais, s’appellerait le « contrefactuel ».

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en février 2019.

Aperçu du texte

The title for this paper is taken, oddly enough, from Thackeray’s Vanity Fair: he is talking about Waterloo, and “those who […] speculate about what MIGHT have happened in the world, but for the fatal occurrence of what actually DID take place”; this is, he says, “a most puzzling, amusing, ingenious, and profitable kind of meditation”. What I hope to suggest here is that Antoine de La Sale’s crusade narrative, in his Jehan de Saintré, is an example of precisely this sort of amusing and ingenious and profitable exercise: that it is – is perhaps designed to be – just such a rectification of history; that it is, and I shall return more fully later to this point, a textbook early example of what we now call “the counterfactual”.

First, though, Saintré’s crusade. Jehan’s career, orchestrated by his secret mistress the Dame des Belles Cousines, has reached a chivalric apotheosis, and he lacks only one thing, one exploit, to reach the heights that she has planned for him: participation in a...

Pour citer cet article

Référence papier

Jane H. M. Taylor, « “An ingenious, and profitable kind of meditation” », Cahiers de recherches médiévales et humanistes, 30 | 2015, 315-327.

Référence électronique

Jane H. M. Taylor, « “An ingenious, and profitable kind of meditation” », Cahiers de recherches médiévales et humanistes [En ligne], 30 | 2015, mis en ligne le 24 février 2019, consulté le 27 mars 2017. URL : http://crm.revues.org/13894 ; DOI : 10.4000/crm.13894

Haut de page

Auteur

Jane H. M. Taylor

Jane H. M. Taylor est professeur émérite de français médiéval à l’université de Durham. Elle travaille sur la littérature de la fin du Moyen Âge; elle est l’auteur de The Making of Poetry (Turnhout, 2007) et de Rewriting Arthurian Romance in Renaissance France (Cambridge, 2014). Avec Roberta Krueger, elle a traduit La Sale, Jean de Saintré (Philadelphie, 2014). Durham University.
Jane H. M. Taylor is Professor Emerita of Medieval French at Durham University. She works on late-medieval and Renaissance literature, and has recently published The Making of Poetry (Turnhout, 2007), and Rewriting Arthurian Romance in Renaissance France (Cambridge, 2014). With Roberta Krueger she translated La Sale’s Jean de Saintré (Philadelphia, 2014). Durham University.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Cahiers de recherches médiévales et humanistes

Haut de page
  • Logo Classiques Garnier
  • Revues.org