Navigation – Plan du site
Experiments in fiction:framing and reframing romance at the end of the middle ages, and beyond

De la geste au geste

Jeux de main et caresses dans Artus de Bretagne
Christine Ferlampin-Acher
p. 297-313

Résumés

Artus de Bretagne accorde une place originale aux notations de gestes. Malgré l’absence d’un vocabulaire spécifique pour dire en Moyen Français la caresse amicale ou tendre, Artus parvient à suggérer l’intime et le quotidien, et témoigne d’une « modernité » qui incite à réévaluer ce texte, qui n’est peut-être pas qu’un avatar arthurien tardif et qui gagnerait à être rapproché autant du Lancelot Graal que de Jehan de Saintré.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en février 2019.

Plan

Retrouvailles, séparations, salutations
La main et les belles manières
L’intimité : scènes et gestes
Caresses

Aperçu du texte

Artus de Bretagne est un roman en prose qui, aux confins du monde arthurien, à la croisée des imaginaires alexandrin et breton, raconte les aventures d’Artus, fils du duc de Bretagne et protégé de la fée Proserpine. Vraisemblablement composé à la fin du xiiie ou au début du xive siècle, ce roman, original, donne une vision contrastée de la chevalerie, entre idéal viril et raffinement courtois. Si les coups pleuvent, frappés par des armes attendues comme les épées, voire les haches, on use aussi de la force brute quand on empoigne l’adversaire ou qu’on manie le levier ou la renge de charrette, tandis que le roman se montre aussi attentif aux rites de cour, aux vêtements et aux préséances. Entre imaginaire féerique et miroir, à la fois fidèle et idéalisant, de la chevalerie contemporaine, Artus combine reprise de motifs arthuriens et de topoi attendus, et, plus surprenant pour le lecteur des grandes proses arthuriennes du xiiie siècle comme le Lancelot ou le Tristan, des notations qui...

Pour citer cet article

Référence papier

Christine Ferlampin-Acher, « De la geste au geste », Cahiers de recherches médiévales et humanistes, 30 | 2015, 297-313.

Référence électronique

Christine Ferlampin-Acher, « De la geste au geste », Cahiers de recherches médiévales et humanistes [En ligne], 30 | 2015, mis en ligne le 24 février 2019, consulté le 29 avril 2017. URL : http://crm.revues.org/13893 ; DOI : 10.4000/crm.13893

Haut de page

Auteur

Christine Ferlampin-Acher

Christine Ferlampin-Acher est professeur à l’université de Rennes et membre senior de l’Institut Universitaire de France. Ses travaux, à la fois des éditions de textes et des études littéraires, portent sur le merveilleux, la matière arthurienne et le roman tardif, en particulier Perceforest et Artus de Bretagne. Université Rennes 2 – CELLAM Institut universitaire de France.
Christine Ferlampin-Acher is Professeur at the University of Rennes, and senior member at the Institut Universitaire de France. Her research – which comprises both editions and literary studies – focuses on the marvellous, on Arthurian romances, and on late romance, Perceforest and Artus de Bretagne in particular.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Cahiers de recherches médiévales et humanistes

Haut de page
  • Logo Classiques Garnier
  • Revues.org