Navigation – Plan du site
L’Ovide moralisé illustré

Création du monde et poétique de l’œuvre

L’imagerie hexamérale dans les manuscrits de l’Ovide moralisé
Sébastien Douchet
p. 49-74

Résumés

La tradition iconographique des six jours de la Création est exploitée dans les quatre manuscrits étudiés ici : elle fournit un commentaire sur le fonctionnement textuel de l’Ovide moralisé. De manuscrit en manuscrit, on observe l’évolution de la réception de l’œuvre, d’une lecture religieuse à une lecture poétique, Prométhée et Orphée supplantant la figure du Logos créateur. C’est un complet renversement épistémologique des modèles permettant de penser la création dans l’Ovide moralisé.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en février 2019.

Plan

L’image hexamérale comme indice discursif et générique décalé (Paris, BNF, manuscrit Français 872)
Détournement des cycles hexaméraux (Rouen, bibliothèque municipale, manuscrit O. 4)
L’hexaméron au sens littéral (Lyon, bibliothèque municipale, manuscrit 742)
Prométhée et orphée, savants créateurs (Paris, BNF, manuscrit Français 871)
Conclusion

Aperçu du texte

Dans les années 1220, les coupoles du narthex de la basilique Saint-Marc de Venise sont ornées d’un vaste programme iconographique. Ce narthex comporte en effet, aujourd’hui encore, un vaste cycle de mosaïques inspiré d’une bible byzantine du ve siècle, la Bible Cotton. Ce cycle relate les événements majeurs du livre de la Genèse. Il débute donc par la création et la fondation du monde en six jours, récit que l’on appelle également hexaméron. À l’époque de la décoration de ce narthex – soit peu de temps après la prise de Constantinople, en 1204 – les Vénitiens ont fait main basse sur une grande partie du territoire byzantin, et choisir d’utiliser une bible grecque comme modèle pour décorer la basilique de la République de Venise constitue une façon de s’approprier symboliquement le patrimoine culturel byzantin et son prestige. On ne s’étonnera donc pas que la coupole hexamérale soit dotée d’un message politique. Ainsi, s’il n’est pas étonnant de trouver, aux pieds du Démiurge, un co...

Pour citer cet article

Référence papier

Sébastien Douchet, « Création du monde et poétique de l’œuvre », Cahiers de recherches médiévales et humanistes, 30 | 2015, 49-74.

Référence électronique

Sébastien Douchet, « Création du monde et poétique de l’œuvre », Cahiers de recherches médiévales et humanistes [En ligne], 30 | 2015, mis en ligne le 24 février 2019, consulté le 29 avril 2017. URL : http://crm.revues.org/13884 ; DOI : 10.4000/crm.13884

Haut de page

Auteur

Sébastien Douchet

Sébastien Douchet est maître de conférences en langue et littérature du Moyen Âge à l’université d’Aix-Marseille. Également spécialiste d’iconographie médiévale, il travaille sur trois domaines principaux : les représentations médiévales de la création du monde, la représentation de l’espace dans la littérature médiévale et la réception des textes et manuscrits médiévaux à l’époque classique. Université d’Aix-Marseille. CIELAM (EA 4235)/CUERMA
Sébastien Douchet is a lecturer in medieval language and literature at Aix-Marseille University. Also a specialist in medieval iconography, he works on three principal areas: medieval representations of the creation of the world; representations of space in medieval literature; and the reception of medieval texts and manuscripts in the classical era.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Cahiers de recherches médiévales et humanistes

Haut de page
  • Logo Classiques Garnier
  • Revues.org