Navigation – Plan du site
Varia

Un témoignage inédit sur la fortune du De casibus virorum illustrium de Giovanni Boccaccio en France à la fin du Moyen Âge

L’Extraict d’aucuns nobles hommes malheureux de Pierre Doriole (circa 1480)
Olivier Delsaux
p. 347-361

Résumés

Présentation et édition de l’ébauche d’une suite au De casibus virorum illustrium de Giovanni Boccaccio, rédigée par le Chancelier de France Pierre Doriole (c. 1480). Ce texte témoigne de la réception de l’œuvre de l’humaniste italien en France à la fin du Moyen Âge et de la vision de l’histoire européenne du XVe siècle par un acteur majeur de la politique française sous Louis XI.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en avril 2018.

Plan

[Édition du texte]
[Notes]

Aperçu du texte

La réception des œuvres de Giovanni Boccaccio dans la France de la fin du Moyen Âge a déjà fait l’objet de nombreuses recherches, en particulier pour ce qui est des traductions et des réappropriations de ses textes par les auteurs français. Le De casibus virorum illustrium (1355-1370) apparaît comme l’œuvre boccacienne dont l’impact a été le plus important. Il est vrai que dans le climat politique, social et religieux troublé de la France de la fin du Moyen Âge, le public français pouvait trouver une valeur morale à ce récit des malheurs et des retournements de fortune d’individus riches, puissants et/ou célèbres, depuis Adam et Eve jusqu’aux hommes de pouvoir contemporains de Boccace.

Les recherches sur la fortune du De casibus en France s’accordent pour reconnaître que ce texte fut reçu comme l’œuvre d’un moraliste et d’un historien, auteur d’une encyclopédie humaniste sur l’histoire grécoromaine. Le De casibus a été traduit une première fois en 1400 par l’humaniste et traducteur f...

Pour citer cet article

Référence papier

Olivier Delsaux, « Un témoignage inédit sur la fortune du De casibus virorum illustrium de Giovanni Boccaccio en France à la fin du Moyen Âge », Cahiers de recherches médiévales et humanistes, 29 | 2015, 347-361.

Référence électronique

Olivier Delsaux, « Un témoignage inédit sur la fortune du De casibus virorum illustrium de Giovanni Boccaccio en France à la fin du Moyen Âge », Cahiers de recherches médiévales et humanistes [En ligne], 29 | 2015, mis en ligne le 30 avril 2018, consulté le 20 octobre 2017. URL : http://crm.revues.org/13789

Haut de page

Auteur

Olivier Delsaux

Fonds de la recherche scientifique FNRS

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Cahiers de recherches médiévales et humanistes

Haut de page
  • Logo Classiques Garnier
  • Revues.org