Navigation – Plan du site

Personnification, enchâssement, étonnement et littérature arabe médiane

Aboubakr Chraïbi
p. 23-42

Résumés

Un texte fondateur, Khurâfa, est parmi les plus anciens à utiliser l’enchâssement dans la littérature arabe en même temps qu’il introduit un genre particulier, l’histoire étonnante, qu’il va personnifier à travers le nom du héros (Khurâfa). Le procédé, qui explicite le pourquoi du récit enchâssé (étonner), a servi à installer des pratiques littéraires qui mènent, via le plaisir du texte, vers les Mille et une nuits et la littérature médiane.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en avril 2018.

Plan

La mise en abyme par l’intermédiaire de la tradition prophétique
Khurâfa ou le conte personnifié
Merveilles de la création
Récits bédouins
Magie et ruses des femmes

Aperçu du texte

L’enchâssement ou mise en abyme, c’est-à-dire le récit dans le récit, est un procédé fréquent dans les traditions narratives médiévales, et notamment arabes. Celles-ci semblent avoir subi une double influence : (1) interne, continue et ancienne, puisque le procédé est attesté en Méditerranée dans des contes pharaoniques d’une haute antiquité, comme il est présent, sous forme d’exemples ou de rappels, dans les textes religieux du Moyen-Orient ; (2) externe et soudaine, car le procédé structure en profondeur plusieurs ouvrages nouveaux (Kalîla et Dimna, Sindbâd le sage ou Les Sept vizirs, Barlaam et Josaphat, Les Mille et une nuits, Les Contes du perroquet, etc.) qui ont commencé à affluer dans le domaine arabe, via le moyen persan en général, à partir du milieu du VIIIe siècle, ouvrages qui passeront ensuite pour la plupart en Occident.

L’arrivée massive et subite de cette littérature dans la civilisation arabe, caractérisée alors par une relative ouverture et une grande mixité des cu...

Pour citer cet article

Référence papier

Aboubakr Chraïbi, « Personnification, enchâssement, étonnement et littérature arabe médiane », Cahiers de recherches médiévales et humanistes, 29 | 2015, 23-42.

Référence électronique

Aboubakr Chraïbi, « Personnification, enchâssement, étonnement et littérature arabe médiane », Cahiers de recherches médiévales et humanistes [En ligne], 29 | 2015, mis en ligne le 30 avril 2018, consulté le 25 juin 2017. URL : http://crm.revues.org/13771 ; DOI : 10.4000/crm.13771

Haut de page

Auteur

Aboubakr Chraïbi

Université Sorbonne Paris Cité
Institut national des langues et civilisations orientales CERMOM, projet ANR MSFIMA 2011 BSH3 003 01 (INALCO, Paris)

Haut de page

Droits d’auteur

© Cahiers de recherches médiévales et humanistes

Haut de page
  • Logo Classiques Garnier
  • Revues.org