Navigation – Plan du site
L'Italia bizantina: una prospettiva economica

Banking in Early Byzantine Ravenna

Salvatore Cosentino
p. 243-254

Résumés

Le Ve siècle a connu une augmentation de la masse monétaire en circulation, à la fois des pièces d’or et de celles de bronze, dans toutes les régions méditerranéennes du monde romain tardif. Ce phénomène semble être accompagné d’un renouveau de l’activité financière. En fait, c’est précisément dans cette période que les sources témoignent de la présence d’une terminologie complexe en référence au monde de la banque et du change de la monnaie. Consacré à l’Italie du VIe siècle, cet article vise à enquêter sur la classe des argentarii, qui est bien documentée, en particulier à Ravenne. En outre, on mettra l’accent sur de rares exemples de prêt maritime à partir de sources italiennes.

Haut de page

Notes de l’auteur

Abbreviations: PBE = Prosopography of the Byzantine Empire I: (641-867), ed. R. Martindale, CD Rom, Ashgate, 2001; PIB = S. Cosentino, Prosopografia dell’Italia bizantina, I-II, Bologna, 1996-2000, III (in preparation); PMBZ = Prosopographie der mittel-byzantinischen Zeit, I. Abteilung (641-867), ed. R.-J. Lilie, C. Ludwig, T. Pratsch, I. Rochow, I-VI, Berlin-New York, 1999-2002.

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2017.

Aperçu du texte

The sphere of what we might call today “banking activities” was a constant presence in the Graeco-Roman world. From the second century BCE to the third century CE the Mediterranean economy was featured by professional figures of workers – being called in various ways, as we shall see in a moment – who were engaged in different kind of financial operations. Beginning the third century CE banks and bankers underwent a deep crisis everywhere. It suffices to examine the data coming from Egypt, the best documented area of Antiquity to get an idea of the crisis. For late antique and early Byzantine Egypt we possess 185 papyri and seven ostraca, in comparison with 1200 papyri and ostraca available for the Roman period. Out of these 1200 items only 91 are dated to the third century, of which 77 belong to the first half of the everywhere same century, and 14 to second half of it (about 15%). Therefore, the economic recession of the age between emperor Valerianus (253-259) and Diocletian (284...

Pour citer cet article

Référence papier

Salvatore Cosentino, « Banking in Early Byzantine Ravenna », Cahiers de recherches médiévales et humanistes, 28 | 2014, 243-254.

Référence électronique

Salvatore Cosentino, « Banking in Early Byzantine Ravenna », Cahiers de recherches médiévales et humanistes [En ligne], 28 | 2014, mis en ligne le 31 décembre 2017, consulté le 23 mars 2017. URL : http://crm.revues.org/13746 ; DOI : 10.4000/crm.13746

Haut de page

Auteur

Salvatore Cosentino

University of Bologna

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Cahiers de recherches médiévales et humanistes

Haut de page
  • Logo Classiques Garnier
  • Revues.org