Navigation – Plan du site
Varia

Mélusine et les Larchevêque. Légende et historiographie dans le Poitou de la fin du XIVe siècle

Pierre Courroux
p. 309-325

Résumés

Lorsqu’à la fin du XIVe siècle, Guillaume VII Larchevêque, seigneur de Parthenay, demanda à Couldrette de rimer l’histoire de Mélusine, cet acte ne relevait pas d’une simple imitation servile de la commande de Jean de Berry quelques années plus tôt. Derrière l’histoire des Lusignan, Couldrette traça l’éloge des seigneurs de Parthenay. Thierry, avant-dernier fils de la fée, ancêtre légendaire des Larchevêque, eut ainsi un rôle particulier, liant l’histoire légendaire aux prétentions historiques d’une lignée contemporaine. Curieusement, on retrouve en grande partie la figure de ce personnage chez Jean d’Arras, qui n’a pourtant aucun intérêt à glorifier une lignée qui s’est opposée longtemps à son seigneur et qui lui dispute le statut d’héritier des Lusignan. Il est alors possible de voir apparaître en filigrane une source orale perdue contant l’histoire de Mélusine dans une version « parthenaisienne », qu’auraient indirectement suivi les deux romans

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2026.

Plan

Les Parthenay et les Lusignan au Moyen Âge : rappel
Les Larchevêque, Jean de Berry et l’héritage des Lusignan
Thierry de Parthenay dans la légende de Mélusine
Une même source orale ?

Aperçu du texte

La ville de Parthenay est la capitale de la Gâtine, un territoire situé à l’Ouest de Poitiers, au cœur du Poitou médiéval. C’est une terre pauvre, faite de collines granitiques peu propices à l’agriculture (d’où son nom de Gâtine : terre gâtée, impropre à la culture). Cependant, les barons de Parthenay furent à partir du XIe siècle comptés parmi des principaux vassaux du comte de Poitiers : Géraldine Damon les inclut dans ce qu’elle nomme la « tétrarchie nobiliaire », les quatre principaux seigneurs poitevins, à savoir Thouars, Lusignan, Parthenay et Mauléon. À eux quatre, ils possèdent environ la moitié des terres du Poitou.

Malgré ce statut, nous ne savons que peu de choses des origines de la seigneurie de Parthenay. Il est possible qu’un document de 988 mentionne Josselin, premier seigneur de Parthenay connu, mais nous n’en avons aucune preuve certaine. C’est donc en 1012 qu’apparaît de manière certaine ce Josselin, dans un document nommé la Conventio Hugonis, qui décrit une série...

Pour citer cet article

Référence papier

Pierre Courroux, « Mélusine et les Larchevêque. Légende et historiographie dans le Poitou de la fin du XIVe siècle », Cahiers de recherches médiévales et humanistes, 26 | 2013, 309-325.

Référence électronique

Pierre Courroux, « Mélusine et les Larchevêque. Légende et historiographie dans le Poitou de la fin du XIVe siècle », Cahiers de recherches médiévales et humanistes [En ligne], 26 | 2013, mis en ligne le 30 décembre 2026, consulté le 25 avril 2017. URL : http://crm.revues.org/13422 ; DOI : 10.4000/crm.13422

Haut de page

Auteur

Pierre Courroux

Université de Poitiers

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Cahiers de recherches médiévales et humanistes

Haut de page
  • Logo Classiques Garnier
  • Revues.org