Navigation – Plan du site
Justice, vengeance, trahison dans la légende d’Ogier le Danois

“Qe sor les autres è de gran valor”: Ogier le Danois in the Italian Tradition

Leslie Zarker Morgan
p. 423-436

Résumés

Ogier le Danois est arrivé en Italie au XIIIe siècle, avec les chansons de geste. L’histoire de sa vie a été développée dans les récits franco-italiens et toscans de ses aventures, en ajoutant ou en enlevant des détails aux différentes versions de ses enfances et de sa chevalerie. Mais un élément est resté toujours le même: son épée, Courtain. Cette épée est devenue le symbole du personnage à travers toutes les transformations des textes (dans toutes les formes d’écriture: chanson de geste, ottava rima, prose), et tout au long de sa vie, depuis le moment où il est devenu chevalier, et où il l’a obtenue d’un Sarrasin qu’il avait vaincu. Courtain est ainsi restée comme symbole d’un caractère loyal et mesuré, revendiqué par des gouvernants, comme les Gonzague, en tant que signe de leurs qualités et garantie de leurs capacités guerrières.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2015.

Plan

Ogier le Danois [Uggieri il Danese] in Italy
Franco-Italian tradition
Tuscan cantari
Tuscan Prose Ogier versions
Andrea da Barberino
The Death of the Dane (La Morte del Danese)
Vengeance and Justice

Aperçu du texte

A 1542 Mantuan Gonzaga inventory lists “una spada nominata curtana danesco [di Oggieri il Danese, paladino] larga con fornimento de argento manico pomo pontale e vera de argento lavorati” and “Una pancera de malia grossa qual era ditta del Danese [Oggieri il Danese, paladino]”.Ogier the Dane in the Italian peninsula became a touchstone of the Carolingian stories, a worthy ancestor faithful to his lord and companions, brave and able in deeds. The Gonzaga prized his armaments – sword and breastplate – because Ogier le Danois linked the condottiere family to “il più fedele e affidabile dei paladini, esempio di giustizia e rettitudine cavalleresca”.

The Dane, Charlemagne’s loyal vassal, can be aided by both divine and supernatural forces (St. George and a good enchantress) in exacting vengeance for enemy misdeeds and in delivering Christian territory from depredation and pagan conquest. For in Italian texts deriving from the matière de France, vengeance and justice are administered by an...

Pour citer cet article

Référence papier

Leslie Zarker Morgan, « “Qe sor les autres è de gran valor”: Ogier le Danois in the Italian Tradition », Cahiers de recherches médiévales et humanistes, 24 | 2012, 423-436.

Référence électronique

Leslie Zarker Morgan, « “Qe sor les autres è de gran valor”: Ogier le Danois in the Italian Tradition », Cahiers de recherches médiévales et humanistes [En ligne], 24 | 2012, mis en ligne le 01 décembre 2015, consulté le 07 juillet 2015. URL : http://crm.revues.org/12952 ; DOI : 10.4000/crm.12952

Haut de page

Auteur

Leslie Zarker Morgan

Loyola University Maryland

Haut de page

Droits d’auteur

© Cahiers de recherches médiévales et humanistes

Haut de page
  • Logo Classiques Garnier
  • Revues.org