Navigation – Plan du site

« Li premerains vers ». Essays in Honor of Keith Busby, éd. Catherine M. Jones et Logan E. Wahlen

Silvère Menegaldo
Référence(s) :

« Li premerains vers ». Essays in Honor of Keith Busby, éd. Catherine M. Jones et Logan E. Wahlen, Amsterdam, Rodopi, 2011, 566p.

ISBN 978-90-420-3345-0

Texte intégral

1Après les Mélanges offerts à D. Kelly (1994), N. J. Lacy (2000) ou R. T. Pickens (2005), c’est encore, avec le présent volume, à une importante figure des études sur la littérature française du Moyen Age que rendent hommage les éditions Rodopi, en l’occurrence Keith Busby, dont on connaît les nombreux travaux (cf. liste p. xvii-xxx), consacrés en particulier à la littérature arthurienne, aux fabliaux et aux rapports entre texte et image, et parmi lesquels se distingue peut-être tout particulièrement l’imposant Codex and Context. Reading Old French Verse Narrative in Manuscript (2002, chez le même éditeur).

2Comme il ne peut s’agir dans le cadre de cette recension de rendre précisément compte des 38 contributions – où la matière de Bretagne se taille évidemment, eu égard aux intérêts du récipiendaire, la part du lion – qui composent ce volume d’hommage, je me contenterai d’en donner la liste suivante, en en précisant éventuellement l’objet d’étude : F. R. P. Akehurst, « Illustration and Decoration in Agen, Archives départementales du Lot-et-Garonne 42 » (sur un ms. de la Costuma d’Agen) ; B. K. Altmann, « Knights Errant in Oregon : The Biography of ms. 1 » (sur le ms. unique de la Geste de Monglane) ; B. Besamusca, « The Manuscript Context of the Middle Dutch Fabliaux » ; F. Brandsma, « Three Fabliaux (Les Perdriz, Boivin de Provins, Sire Hain et dame Anieuse), Three Narrative Techniques (Focalization, Dramatic Irony, Mirror Characters) » ; G. S. Burgess, « Aspects of Courtliness in the History of William Marshal » ; K. L. Burr, « A Model Knight : Gauvain as Objet d’art » (Hunbaut et la Première Continuation de Perceval) ; A. Combes, « Maléfices dans une chapelle gaste : autopsie d’une interpolation » (dans le Lancelot en prose du ms. BNF, fr. 122) ; J. Tasker Grimbert, « Chrétien the Trouvère : Elements of Jeux-Partis in Cligés » ; B. Guidot, « L’univers romanesque du Roman de Tristan en prose : l’irrépressible intrusion de virtuels narratifs » ; M.-J. Heijkant, « The Custom of Boasting in the Tavola Ritonda » ; M. Hogenbirk, « The “I-word” and Genre : Merging Epic and Romance in the Roman van Walewein » ; T. Hunt, « The Quadripertitus Hermetis in Anglo-Norman » (édition du texte) ; S. Huot, « The Afterlife of a Twelfth-Century Poet : Marie de France in the Later Middle Ages » (Galeran de Bretagne, Renart le Contrefait, Perceforest) ; C. Kleinhenz, « The Poetry of Lemmo Orlandi da Pistoia » ; E. Kooper, « Guests of the Court : An Unnoticed List of Arthurian Names (British Library, Add. 6113) » ; N. J. Lacy, « An Eighteenth-Century Arthur » ; J. Hall McCash, « Reconsidering the Order of Chrétien de Troyes’s Romances » (au terme d’une démonstration astucieuse et plutôt convaincante, l’auteur propose de placer la composition de Cligès après Le Chevalier de la charrette et Le Chevalier au lion) ; Ph. Ménard, « Le Dit des Boulangers » (édition du texte) ; B. Merrilees, « “Copiste et compilateur” : Transmission and Individuality in Medieval Glossaries » ; M. Meuwese, « Silent Witnesses : Testimonies of Tristan throughout Europe » (les témoignages silencieux dont il est question sont ceux des arts figurés) ; E. Ouellette, « The Old French Verse Versions of Barlaam et Josaphaz » ; W. D. Paden, « Lyrics on Rolls » ; R. T. Pickens, « BNF, nouv. acq. fr. 1104 : Marie de France and “Lays de Bretagne” » ; E. W. Poe, « Lai d’Amours as Lai » (le lai en question se trouve également dans le nouv. acq. fr. 1104) ; K. Pratt, « Arthurian Material in a Late-Medieval French Miscellany : Poitiers, Bibliothèque Municipale, ms. 215 » ; P. Vincent Rockwell, « The Espee Brisiee and the Question of Referentiality » (Eneas, Conte du Graal, Lancelot-Graal) ; R. et M. Rouse, « Some Assembly Required : Rubric Lists and Other Separable Elements in Fourteenth-Century Parisian Book Production » ; T. Shippey, « Family Drama in the Middle English Breton Lays » ; A. Stones, « Note on the Heraldry of a Very Special Gauvain » ; F. Suard, « Un procès pour trahison chez les Sarrasins : le jugement de Maragon et Aprohant dans Aspremont » ; T. Summerfield, « Edward I, a Magic Spring, and a Merciless Forest : Sources and Resonances in Velthem’s Continuation » ; J. H. M. Taylor : « “Mongrel Tragi-Comedy” : Perceforest on the Elizabethan Stage » ; R. Trachsler, « Regards sévères sur poèmes légers. À propos de quelques annotations dans le manuscrit 205 de la Burgerbibliothek de Berne » ; L. J. Walters, « Wace and the Genesis of Vernacular Authority » (Roman de Brut) ; L. E. Whalen, « “Par ceste fable” : Fabliaux and Marie de France’s Isopet » ; A. M. L. Williams, « The Rhetoric of the Aventure : The Form and Function of Homily in the French Grail Romances » (Perlesvaus et La Queste del Saint Graal) ; F. Wolfzettel, « Le cœur de Charles d’Orléans : un univers meublé » ; M. L. Wright, « Heart Economies : Love Tokens and Objects of Affection in Twelfth-Century French Courtly Literature ».

Pour citer cet article

Référence électronique

Silvère Menegaldo, « « Li premerains vers ». Essays in Honor of Keith Busby, éd. Catherine M. Jones et Logan E. Wahlen », Cahiers de recherches médiévales et humanistes [En ligne], 2011, mis en ligne le 28 mai 2012, consulté le 24 novembre 2017. URL : http://crm.revues.org/12681

Haut de page

Droits d’auteur

© Cahiers de recherches médiévales et humanistes

Haut de page
  • Logo Classiques Garnier
  • Revues.org