Navigation – Plan du site

La répression de la sorcellerie aux marges du royaume de France à la fin du Moyen Âge

Sortilegas, divinatrices et fetilleres

Les origines de la sorcellerie en Catalogne
Pau Castell Granados
p. 217-241

Résumé

The Principality of Catalonia (Crown of Aragon), is a territory to be considered in regard of the emergence of the witch stereotype at the beginning of the XVth century. A first prosecution of the new witchcraft crime is attested at that time, led by the secular justice. Through Catalan documents, we try to see the changes taking place during the XIVth century regarding the repression of folk magic by both secular and ecclesiastical authorities. The perception of such practices evolves, and is gradually associated with heresy and demonology due to the intervention of the inquisitorial court. The emergence of new types of charges resulting from that fusion anticipates certain features of the new witchcraft crime that was going to develop at the beginning of the following century.

La Principauté de Catalogne (Couronne d’Aragon) est un des territoires à considérer pour l’apparition du « stéréotype du sorcier » au début du XVe siècle. Une première persécution pour ce nouveau crime de sorcellerie, menée par la justice laïque, est attestée à cette époque. À travers la documentation catalane, il s’agira d’observer les changements qui s’opèrent durant le XIVe siècle quant à la répression de la magie populaire, tant de la part des autorités ecclésiastiques que des pouvoirs séculiers. On constatera une évolution dans la perception de ce type de pratiques, associées progressivement à l’hérésie et au discours démonologique, évolution due à l’intervention du tribunal inquisitorial. L’émergence de nouveaux types d’accusations, issus de cette fusion d’éléments, préfigure certains traits du nouveau crime de sorcellerie qui va se mettre en place au début du siècle suivant.

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2014.

Pour citer cet article

Référence papier

Pau Castell Granados, « Sortilegas, divinatrices et fetilleres », Cahiers de recherches médiévales et humanistes, 22 | 2011, 217-241.

Référence électronique

Pau Castell Granados, « Sortilegas, divinatrices et fetilleres », Cahiers de recherches médiévales et humanistes [En ligne], 22 | 2011, mis en ligne le 01 décembre 2014, consulté le 30 août 2014. URL : http://crm.revues.org/12543 ; DOI : 10.4000/crm.12543

Auteur

Pau Castell Granados

Universitat de Barcelona

Droits d’auteur

© Cahiers de recherches médiévales et humanistes