Navigation – Plan du site

Les voix narratives du récit médiéval : approches linguistiques et littéraires

Une esthétique de la manipulation par la polyphonie généralisée dans les Cent Nouvelles nouvelles (ms. Hunter 252 et imprimé Vérard de 1486)1

Dominique Lagorgette
p. 87-103

Résumé

À partir de l’étude du manuscrit Hunter 252 et de l’incunable d’Antoine Vérard (1486), les voix narratives dans les Cent Nouvelles nouvelles sont envisagées non seulement comme construites par le texte mais aussi par le paratexte (entêtes, rubriques-noms) et l’image. Cette approche globale des deux livres met en relief un grand nombre de stratégies communes mais aussi divergentes dans la gestion de chaque récit par l’acteur, qui dédie le recueil au Duc de Bourgogne, et par les narrateurs. S’ajoute à ce réseau textuel qui déborde souvent le cadre de chaque nouvelle tout un jeu de cache-cache grâce aux images, premier élément donné au lecteur pour fonder sa lecture sémantique et sémiotique. Les deux ouvrages, même s’ils paraissent très proches, ont des projets radicalement différents, comme l’étude de cet ensemble de voix le montrera.

Taking as a base for analysis manuscript Hunter 252 and the 1486 printed edition by Verard, this article considers the narrative voices in the Cent Nouvelles nouvelles as being constructed by the text but also by other elements pertaining to the materiality of the book as a whole, including paratext (headers, rubrics naming the narrator of each story) and miniatures. This global approach to both books underlines both the common strategies and the divergent features of the activity of the “acteur” (i.e. the narrator dedicating his work to Philip, Duke of Burgundy) as well as of each story’s “official” narrator. This textual network, working beyond each individual story, also involves a teasing game with the reader, as images, being the first semiotic tool available upon opening the book, set up expectations which may be misleading. Despite evident and considerable similarities, each book in fact has a different agenda concerning strategies of narrative voice.

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2014.

Pour citer cet article

Référence papier

Dominique Lagorgette, « Une esthétique de la manipulation par la polyphonie généralisée dans les Cent Nouvelles nouvelles (ms. Hunter 252 et imprimé Vérard de 1486) », Cahiers de recherches médiévales et humanistes, 22 | 2011, 87-103.

Référence électronique

Dominique Lagorgette, « Une esthétique de la manipulation par la polyphonie généralisée dans les Cent Nouvelles nouvelles (ms. Hunter 252 et imprimé Vérard de 1486) », Cahiers de recherches médiévales et humanistes [En ligne], 22 | 2011, mis en ligne le 01 décembre 2014, consulté le 20 octobre 2014. URL : http://crm.revues.org/12517 ; DOI : 10.4000/crm.12517

Auteur

Dominique Lagorgette

Université de Savoie (L.L.S.) & Institut Universitaire de France

Droits d’auteur

© Cahiers de recherches médiévales et humanistes