Navigation – Plan du site

Les voix narratives du récit médiéval : approches linguistiques et littéraires

“Avoir la puce en l’oreille”

Voices of Desire in Alain Chartier’s Debat Reveille Matin and Guillaume Alexis’ Debat de l’omme mondain et du religieulx
Emma Cayley
p. 43-57

Résumé

L’expression qui apparaît en tête de cette contribution revient sans cesse dans la poésie du quinzième siècle. Devenant métaphore dans les débats poétiques, elle exprime aussi bien le désir sexuel que l’inquiétude. Les interlocuteurs du Debat Reveille Matin d’Alain Chartier (c. 1423), et du Debat de lomme mondain et du religieulx, attribué à Guillaume Alexis (c. 1450), puisent à cette source de sagesse proverbiale afin d’exprimer leur désirs insatisfaits. Le désir de rapports futurs – physiques et conversationnels – motive les participants de nos débats, ce qui nous pousse à nous demander comment le désir est lié à la notion de la voix, de sa présence et de son absence dans le texte. Je démontre ici comment “puce” opère dans un espace neutre, traversé par la mémoire de la présence. À travers “l’oreille” du texte, nous surprenons la/les voix du désir au coeur du débat.

The proverb which introduces this article recurs frequently in fifteenth-century French poetry. Pointing both to disquiet and to sexual desire, it stands as a metaphor for the debate vehicle where it is most often found. The male protagonists of Alain Chartier’s Debat Reveille Matin (c.1423), and the Debat de lomme mondain et du religieulx, attributed to Guillaume Alexis (c.1450), both draw on this same source of proverbial wisdom to express their frustrated desire. Desire for intercourse – both physical and verbal – drives the participants of our debates. This leads us to ask how desire may be linked with voice, presence and absence in the text. I demonstrate how “puce” may be understood to inhabit a gender neutral space, criss-crossed by the memory of presence. Through the “oreille” of the text, we overhear the voice(s) of desire at the heart of the debate.

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2014.

Pour citer cet article

Référence papier

Emma Cayley, « “Avoir la puce en l’oreille” », Cahiers de recherches médiévales et humanistes, 22 | 2011, 43-57.

Référence électronique

Emma Cayley, « “Avoir la puce en l’oreille” », Cahiers de recherches médiévales et humanistes [En ligne], 22 | 2011, mis en ligne le 01 décembre 2014, consulté le 24 septembre 2014. URL : http://crm.revues.org/12512 ; DOI : 10.4000/crm.12512

Auteur

Emma Cayley

University of Exeter

Droits d’auteur

© Cahiers de recherches médiévales et humanistes