Navigation – Plan du site

Cultural Performances in Medieval France. Essays in Honor of Nancy Freeman Regalado, éd. Eglal Doss-Quinby, Roberta L. Krueger et E. Jane Burns

Silvère Menegaldo
Référence(s) :

Cultural Performances in Medieval France. Essays in Honor of Nancy Freeman Regalado, éd. Eglal Doss-Quinby, Roberta L. Krueger et E. Jane Burns, Cambridge, Brewer (Gallica 5), 2007, 299p.

ISBN 978-1-84384-112-8.

Texte intégral

1En l’honneur de Nancy Freeman Regalado se trouve recueilli dans le présent volume, sous l’étiquette peut-être un tantinet fourre-tout de « cultural performance » (« the notion of performance is one that crosses genres and invites us to look afresh at the interrelationship of audience, author, text, and artifact, to imagine new ways of conceptualizing the transmission and reception of medieval literature, music, and art », p. xvi-xvii), un ensemble de contributions malgré tout de grande qualité, privilégiant plutôt la fin du Moyen Âge, et que caractérisent à la fois leur approche pluridisciplinaire (littéraire, musicologique, iconographique etc.) et l’attention qu’elles portent aux divers vecteurs de la communication artistique médiévale et à leur intrication – invitant ainsi, entre autres, à se défier des distinctions traditionnelles entre genres ou registres (M. Zink, K. Duys) ; à ne pas séparer le texte littéraire, y compris narratif, de son interprétation ou de sa « performance », pour utiliser un anglicisme, que ce soit au Moyen Âge (S. Rosenberg, E. Birge Vitz, K. Loysen, ou encore M. Lawrence, qui propose une intéressante étude sur le ménestrel comme « protean performer » dans quelques récits tristaniens) ou de nos jours (voir les trois dernières contributions) ; à ne pas séparer non plus l’œuvre de son contexte culturel, social ou politique de production (J. Taylor, A. Butterfield, cette dernière mettant judicieusement en relation le Jeu de Robin et Marion et la situation de la cour angevine à Naples après le soulèvement sicilien de 1282) ; enfin à concevoir l’art médiéval comme un art total, ainsi que le met en évidence E. Roesner avec son analyse à la fois littéraire, musicale et iconographique du motet Ne m’a pas oublié conservé dans un ms. de Montpellier.

2Voici la liste des contributions ici rassemblées : M. Zink, « La poésie comme récit » ; S.N. Rosenberg, « Colin Muset and Performance » ; E.H. Roesner, « Subtilitas and Delectatio : Ne m’a pas oublié » ; J.H.M. Taylor, « ‘Flables couvertes’ : Poetry and Performance in the Fifteenth Century » ; M. Cruse, « Intimate Performance : An Ivory Writing Tablet Cover at The Cloisters » ; E. J. Burns, « A Cultural Performance in Silk : Sebelinne’s aumousniere in the Dit de l’Empereur Constant » ; K. Campbell, « Acting Like a Man : Performing Gender in Tristan de Nanteuil » ; S. Huot, « Amorous Performances : The Aventure de l’espee vermeille in Perceforest » ; A. Butterfield, « Historicizing Performance : The Case of the Jeu de Robin et Marion » ; M. Lawrence, « The Protean Performer : Defining Minstrel Identity in Tritan Narratives » ; K.A. Duys, « Performing Vernacular Song in Monastic Culture : The lectio divina in Gautier de Coinci’s Miracles de Nostre Dame » ; R.L.A. Clark et P. Sheingorn, « Performative Reading : Experiencing through the Poet’s Body in Guillaume de Digulleville’s Pelerinage de Jhesucrist » ; L. Freeman Sandler, « The Anglo-Norman Office of the Cross in the Lichtenthal Psalter » ; E.A.R. Brown, « ’Laver de ses pechiés une pecheresse royale’ : Psalm Collects in an Early Fourteenth-Century Devotional Book » ; R. Blumenfeld-Kosinski, « Dramatic Troubles of Ecclesia : Gendered Performances of the Divided Church » ; L. Postlewate, « Preaching the Sins of the Ladies : Nicole Bozon’s ‘Char d’Orgueil’ » ; H. Solterer, « Making Names, Breaking Lives : Women and Injurious Language at the Court of Isabeau of Bavaria and Charles VI » ; L.J. Walters, « Performing the Nation : The Play Performed at the Great Feast in Christine de Pizan’s Biography of Charles V » ; E. Birge Vitz, « Variegated Performance of Aucassin et Nicolette » ; K.A. Loysen, « Late Medieval Representations of Storytelling and Story-Performance » ; C.J. Brown, « Paratextual Performances in the Early Parisian Book Trade : Antoine Vérard’s Edition of Boccacio’s Nobles et cleres dames (1493) » ; E. Emery, « ’Resuscitating’ Medieval Literature in New York and Paris : La Femme que Nostre-Dame garda d’estre arse at Yvette Guilbert’s School of Theatre, 1919-24 » ; M. Tomaryn Bruckner, « The Pitfalls and Promise of Classroom Performance » ; A. Azéma, « ’Dunc chante haut et cler’ : remarques sur l’interprétation de la musique médiévale ».

Pour citer cet article

Référence électronique

Silvère Menegaldo, « Cultural Performances in Medieval France. Essays in Honor of Nancy Freeman Regalado, éd. Eglal Doss-Quinby, Roberta L. Krueger et E. Jane Burns », Cahiers de recherches médiévales et humanistes [En ligne], 2007, mis en ligne le 18 février 2009, consulté le 28 mai 2017. URL : http://crm.revues.org/11473

Haut de page

Droits d’auteur

© Cahiers de recherches médiévales et humanistes

Haut de page
  • Logo Classiques Garnier
  • Revues.org